Jean-Yves Béhotéguy & JOKO ARBOLA

Jean-Yves Béhotéguy & JOKO ARBOLA

En parallèle à la sculpture, l’envie d’une création à démultiplier s’empare de lui : elle arrive comme un retour aux sources, la synthèse de goûts et d’un parcours : les arbres, le bois brut, l’enfance… Ce sera Joko arbola, l’arbre à jeu. Il choisit l’acacia.

De sa générosité, il tire une idée ; de sa robustesse un trépieds, qui constituera la base supportant trois agréés. Aérien mais solide, ludique et unique, il le construit en rondins de bois non scié – l’irrégularité en fait le charme. « Cette création est  l’aboutissement de ce que j’ai vécu. Quand j’étais petit, je passais mon temps à grimper, à jouer dans les arbres. Naturellement, les enfants cherchent à s’élever, à en escalader la fourche. »

Cette idéee-là lui vient après la période des nids, cocons et cabanes, également inspirés de son expérience, dont celle des palombières qu’il a connues, consolidées parfois en accompagnant aita eta aitatxi* à la chasse. »

extrait d’un texte de Karine Danjoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *